Surélévation immeuble

Surélévation_Studio écho Architecture

Catégorie : Surélévation immeuble
Programme : Etude de faisabilité & Conception architecturale
Ville : Paris (75)
Superficie de terrain : 262 m² ( 164 m² surface habitable · 56 m² terrasse · 42 m²  toiture terrasse )
Démarche environnementale : matériaux biosourcés (bois, CLT, lamellé-collé) · isolant végétal (laine de bois, laine de coton recyclée Métis) · enduit biosourcé · ventilation naturelle · menuiserie bois et double / triple vitrage · compacité du bâti · potager urbain sur toiture terrasse 

surelevatio_scheme-conception-ecologique_studio-echo-architecture-1

Le projet se situe au dernier étage d’un immeuble parisien et fait l’objet d’une étude de faisabilité et de conception architecturale pour la création d’une surélévation. L’objectif est de créer une surface habitable supplémentaire sur la toiture terrasse d’un bâtiment existant, et ce, en application de la loi ALUR de mars 2014.Surélévation_Studio écho Architecture °1

La morphologie du bâtiment est conçue en connexion étroite avec l’extérieur : du coté de la rue bruyante, un retrait de la construction permet de protéger l’espace habitable de la pollution phonique ; la terrasse extérieure ainsi créée a aussi le rôle de barrière visuelle avec le vis-à-vis. Du coté Nord du bâtiment, une deuxième cour intérieure a été imaginée pour permettre un apport solaire optimal en période hivernale et pour créer un espace extérieur de vie protégé et à l’abri des résidences voisines.

Coupe longitudinale

PLAN

La composition volumétrique généré une succession spatiale entre l’extérieur et l’intérieur du bâtiment: terrasse extérieure – espace intérieur – cour extérieure – espace intérieur. Ce rapport d’interaction permanente entre l’espace privé et l’espace public permet de créer à la fois une connexion avec l’espace urbain de la ville et aussi une intimité caractéristique aux espaces résidentiels.  

Le projet est élaboré selon les principes d’une architecture éco-responsable. Dans un premiers temps, la morphologie même du bâtiment est façonnée en fonction de la trajectoire et l’orientation du soleil ; ce principe a été appliqué également pour l’emplacement et le dimensionnement des baies vitrées.  Dans un deuxième temps, des matériaux biosourcés ont été prévus pour les éléments structurelles (poutres et poteaux en lamellé collé) et pour les planches ( bois avec isolation végétale) ; les parois mitoyens ont été prévus en CLT avec isolation recyclée en laine de Métis tandis que l’isolation prévue pour les parois périphériques est la laine de bois. Enfin, un système de récupération d’eau pluviale à été conçu pour l’entretien du potager installé sur la toiture terrasse.